Château Brandeau - Castillon-Côtes-de-Bordeaux
REPORTAGE

Bordeaux, ça bouge !

Pierrick Jegu Par Pierrick Jegu, Rédacteur 25.04.2022

Le vignoble girondin est loin d’être figé : depuis quelques années, le développement de pratiques durables et vertueuses ainsi que l’émergence de « petites » AOC prometteuses dynamisent le vignoble. Démonstration avec le château Brandeau, sur l’aire d’appellation Castillon-Côtes-de-Bordeaux. 

Des contre-vérités 

Il est parfois des vérités bonnes à dire. Prenons l’exemple du Bordelais. Primo : les domaines les plus célèbres des appellations phares du Médoc ou de Saint-Émilion sont les exceptions plutôt que la règle. Même s’ils constituent une vitrine flatteuse, ils produisent environ 1% des vins de la région. Deuxio : bien loin des cuvées stars dont les prix tutoient parfois des sommets stratosphériques, des milliers de domaines signent des vins entre 5 et 25€ en France. Tertio, de plus en plus de vignerons du Bordelais s’inscrivent désormais dans une démarche bio-nature. Donc, non, contrairement aux idées reçues, ce vignoble n’est pas que châteaux prestigieux, grands crus, vins très chers et viticulture conventionnelle… 

Château Brandeau - Castillon-Côtes-de-Bordeaux
  • ©LOUIS-LAURENT GRANDADAM

    L’AOC Castillon-Côtes-de-Bordeaux 

    Une preuve parmi d’autres, la rive droite et le territoire de l’AOC Castillon-Côtes-de-Bordeaux. Elle n’a pas la renommée de Margaux, Pomerol ou Sauternes, mais, depuis quelques millésimes, elle s’affirme comme l’une des appellations les plus dynamiques et passionnantes de la région. Contiguë à Saint-Émilion, son aire, en grande partie exposée au sud, dessine trois grands types d’excellents terroirs : graveleux au plus près du cours de la Dordogne, argileux en bas de coteaux, et argilo-calcaires voire calcaires sur les plateaux les plus élevés. Là, dans le sillage de quelques figures pionnières de la bio et de la biodynamie comme Thierry Valette, se sont récemment installés des jeunes animés par le même esprit. Résultat ? Aujourd’hui, près de 25% des domaines sont en bio ou en biodynamie, soit bien davantage que la moyenne girondine et nationale ! 

    All change in Bordeaux!
  • ©LOUIS-LAURENT GRANDADAM

    Le cas château Brandeau 

    Aux Salles-de-Castillon, la vigne n’a pas le monopole d’une géographie vallonnée, puisqu’elle cohabite avec des bois, des zones humides ou encore des pâtures. Julien Voogt est ici comme chez lui. Il n’est pourtant pas de là. Fils de restaurateurs belges, il a en d’autres temps vinifié au Maroc, en Nouvelle-Zélande ou encore au Québec, et travaillé dans d’autres domaines de la région avant de se lancer. Ni héritier d’une grande propriété, ni investisseur fortuné, il est simplement vigneron. Si le bio s’est imposé à lui comme une évidence, il emprunte aussi quelques pratiques à la biodynamie, utilise parfois le cheval pour labourer ses parcelles… Surtout, il cherche à mettre en bouteilles des vins digestes, proches du terroir et du fruit, aux antipodes du tout technologique, flatteur et surboisé. Même le nom de ses cuvées – Banzaï, Gas Gas ou Joue Franc Jeu - et le design de ses étiquettes échappent au classicisme bordelais, tout comme leur prix très raisonnable (15€ maximum en France). Bref, Julien Voogt et ses vins sont la preuve vivante que, dans le Bordelais, il est possible de « faire très bon », nature et pas cher, dans des AOC pleines de vitalité. Et il n’est pas le seul ! Pour sûr, la viticulture girondine évolue et commence à faire mentir ses détracteurs. À bon entendeur… 

    Château Brandeau - Castillon-Côtes-de-Bordeaux
  • ©LOUIS-LAURENT GRANDADAM

    La sélection Taste France Magazine 

    Château Brandeau - Castillon-Côtes-de-Bordeaux – « Banzaï » 2020 
    Parfois, le merlot déborde un peu de puissance, de maturité et de sucrosité. Pas ici. Sans ces exubérances, sur le fruit et le plaisir, ce vin-là, fluide et d’une grande fraîcheur, remplit parfaitement sa mission. 

    Château Brandeau - Castillon-Côtes-de-Bordeaux - 2019 
    Avec cette cuvée, Julien Voogt réussit un joli tour de force : concilier le « sérieux » d’une certaine tradition bordelaise et la gourmandise immédiate des vins naturels. Parfaite pour un apéro prolongé entre copains comme pour le repas du dimanche en famille.  

    Château Brandeau - Castillon-Côtes-de-Bordeaux – « Franc Jeu » 2021 
    Élevé en amphores, ce vin issu du cépage cabernet-franc file droit au goût, avec une grande buvabilité, un fruit éclatant, un joli grain en bouche et une finale délicieusement saline. 

    Butternut
    Butternut
    Huile d’olive AOP Vallée des Baux-de-Provence
    Huile d’olive AOP Vallée des Baux-de-Provence