ARTICLE

4 conseils pour sauver les salades de l’ennui

Keda Black Par Keda Black, Rédactrice 12.07.2022
4 tips to make your salads less boring

Plein été… Hors de question de transpirer aux fourneaux ! De la fraîcheur : voilà ce que vous faut. Toujours à l’écoute de vos envies, nous vous proposons donc quelques idées pour ne pas tourner en rond autour du saladier.

Conseil n°1 : osez les mariages de textures, de cuissons, de légumes et de fruits !

En matière de salades, tout est dans le mix et les matchs. Ceux par exemple de tranches de tomate rose de Berne avec de la pêche plate et de l’aneth, ou de quartiers de Marmande avec une pêche jaune Belle Angevine et de l’estragon ciselé. Autre mélange de compétition : le trio cœur de bœuf, fraises de Plougastel et lamelles de pastèque, avec poivre noir et basilic. À moins que vous ne penchiez pour de fines tranches d’abricots Bergeron sur une salade de haricots verts parsemée d’amandes torréfiées, ou des billes de melon de Cavaillon dans un saladier de concombre à la menthe et yaourt de brebis, voire des aubergines en gros dés confites à l’huile, flanquées de haricots plats al dente et de quartiers de tomate jaune…

Conseil n°2 : la touche finale, LA différence entre une bonne et une excellente salade !

Des exemples ? Mais, bien sûr ! Dégainez des grains de sarrasin breton torréfiés sur une salade de haricots verts. Chic et intéressant. Pour rendre une Romaine encore plus craquante, misez sur des noix périgourdines « glacées » : trempez les cerneaux dans un blanc d’œuf à peine battu avec une pincée de sel et séchez-les 30 minutes au four à 130°C. Dans le même esprit, réveillez des tomates rôties puis refroidies grâce à des tranches d’oignons de Roscoff et d’ail rose grillées à la poêle dans de l’huile avec une pincée de coriandre, de piment fumé et de cumin. Tonique !

Conseil n°3 : l’a-ssai-so-nne-ment !

Là, n’hésitez pas à varier les plaisirs. Herbacée, fruitée ou poivrée, changez l’huile d’olive ou tentez le sésame, la noisette ou la noix des huileries traditionnelles. Explorez aussi la gamme de nos basilics : généreux Grand Vert, basilic-citron, surprenant thaï... Pour une touche d’acidité sans agressivité, optez pour un vinaigre de Rivesaltes ou de cidre normand. De temps en temps, osez une sauce de caractère, tels des œuf-anchois de Collioure montés à l’huile d’olive et détendus avec un peu de crème, sur des sucrines aux croûtons ; ou des câpres-coriandre-piment d’Espelette-huile d’olive mixés, à l’heure de relever une salade de haricots verts.

Conseil n°4 : faites de vos salades des plats uniques !

Bien sûr, vous avez l’habitude de les agrémenter d’œufs mollets, de poulet poché ou de sardine à l’huile bretonne. Miam ! Mais, vous pourriez aussi les enrichir de mojettes, de pois chiches ou de haricots de Soissons (trempés une nuit et mitonnés environ 1h-1h30), et/ou encore de grains de petit épeautre cuits fondants ou d’une poignée de riz rouge de Camargue. L’effet de texture est délicieux. Mieux, vous serez calés, sans lourdeur, pour la journée. Attention toutefois, point trop n’en faut : les légumes doivent rester les stars !

Chou de Savoie
Chou de Savoie
Beurre AOP Charentes-Poitou
Beurre AOP Charentes-Poitou