Quelques infos sur les produits français...
... qui pourraient vous intéresser :)

Few things you should know about french products

­Le repas gastronomique des Français

Inscrit en 2010 au patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO, le repas gastronomique des Français est une pratique sociale coutumière destinée à célébrer les moments les plus importants de la vie des individus et des groupes, tels que naissances, mariages, anniversaires, succès et retrouvailles. Il s’agit d’un repas festif dont les convives pratiquent, pour cette occasion, l’art du « bien manger » et du « bien boire ». Le repas gastronomique met l’accent sur le fait d’être bien ensemble, le plaisir du goût, l’harmonie entre l’être humain et les productions de la nature.

L’achat de bons produits, dont les saveurs s’accordent bien ensemble, le mariage entre mets et vins, la décoration de la table représentent les composantes importantes de ce repas.

Diversité

La diversité des terroirs, façonnée par des traditions centenaires, a abouti à des pratiques alimentaires uniques. Cette diversité de sols, de conditions climatiques, a permis à la France au fil des années de développer une grande variété de produits. L’exemple le plus connu réside dans les fromages : la France dispose de beaucoup plus de fromages que de jours de l’année. On recense près d’un millier de fromages en France quand 54 disposent d’indication géographiques.

Cette diversité existe également dans les secteurs du vin, de la viande, des produits de la mer, des fruits et légumes ainsi que dans l’offre de produits transformés avec près de 3 000 nouveaux produits proposés chaque année.

­Qualité

Grâce à une agriculture exigeante et une industrie agroalimentaire à la pointe, la France dispose d’une production agroalimentaire dont la qualité et la sûreté sont reconnues partout dans le monde. La France allie à sa forte tradition une capacité à innover et à proposer aux consommateurs des produits aux qualités gustatives et nutritionnelles d’exception. Le gouvernement français a d’ailleurs créé en 1870 le Concours général agricole (CGA) qui récompense les meilleures productions agricoles et transformations agroalimentaires du territoire.

Fortes d’une traçabilité toujours plus poussée, les industries agri-agroalimentaires françaises sont également à l’écoute permanente des attentes sociétales, y compris sur les questions environnementales et sociales.

­Saisonnalité des produits

Les saisons rythment les productions françaises qui seront d’autant plus savoureuses qu’elles auront bénéficié des températures et de la pluviosité appropriées à leur croissance. La grande diversité des produits français implique que chaque saison propose des produits goûteux, qui ont également l’avantage d’être plus respectueux de l’environnement et du climat lorsqu’ils sont de saison. Les légumes d’hiver comme les choux ou les carottes, les fromages de printemps comme le Brie de Meaux ou le Crottin de Chavignol produits à base de lait issu des pâturages fleuris, l’agneau ou le bœuf servis à Pâques ou les fruits mûris au soleil de la belle saison sont quelques exemples des nombreux produits en phase avec les saisons.

Terroirs et Authenticité

La diversité des terroirs, façonnée par des traditions centenaires, a abouti à des pratiques agricoles et alimentaires uniques. Les Indications Géographiques (IG) (les Appellations d’origine protégées (AOP) et les Indications géographiques protégées (IGP)) ont été créées pour protéger cette exception : elles reconnaissent un lien étroit entre le produit, le terroir et le savoir-faire de l’Homme. Ces signes de qualité garantissent que l’origine du produit lui donne des qualités spécifiques et veillent à éviter des usurpations ou tromperies des consommateurs. D’autres signes de qualité, comme l’agriculture biologique, garantissent les bonnes pratiques des producteurs.

­Formations et Savoir-faire

Terre agricole millénaire, la France dispose de traditions et de savoir-faire allant de la production jusqu’à la cuisine qui ont grandement façonné sa culture et son image. Pour pérenniser ces savoirs et maintenir la production agricole et agroalimentaire au cœur de sa société, elle a mis en place un système de formation agricole performant allant du secondaire au supérieur.

Plus de 200 000 élèves et apprentis sont formés par an, de l’enseignement secondaire au brevet de technicien supérieur agricole. L’enseignement supérieur agricole représente quant à lui 17 000 étudiants, dans 18 établissements publics et privés, dans le cadre de formations d’ingénieurs, vétérinaires, paysagistes, chercheurs et enseignants.

­Sécurité sanitaire des aliments

En France et en Europe, le système de sécurité sanitaire est l'un des plus exigeants au monde. Production, transformation, stockage, transport, distribution, importation et exportation… « De la fourche, à la fourchette », chacun est responsable de la sécurité des produits qu'il utilise et met sur le marché. Plus de 4 500 agents des services de l'État contrôlent les exploitations, les abattoirs, les industries agroalimentaires, mais aussi les supermarchés, les restaurants et les artisans.

Les contrôles des végétaux portent sur la bonne santé des cultures, l'usage des produits phytosanitaires et permettent d’assurer le respect de la réglementation européenne et nationale.

Dans les élevages, les contrôles portent sur l'identification des animaux, leur alimentation, l'usage de médicaments vétérinaires, le respect du bien-être animal et la lutte contre les maladies. Pour garantir la traçabilité de la viande, chaque animal se voit attribuer un numéro unique, une boucle d'identification à chaque oreille ainsi qu'un passeport sécurisé.

Agriculture et Elevage responsables

L’agriculture française est engagée dans la transition vers l'agro-écologie. L'agro-écologie est une approche intégrée de l'agriculture fondée sur. Elle vise à concilier les performances économiques, environnementales, sanitaires et sociales des exploitations agricoles. Elle est mise en œuvre par les agricultrices et agriculteurs qui développent des pratiques respectueuses des ressources naturelles, mettant en place de nouveaux systèmes et itinéraires techniques, renforçant ainsi leur autonomie et leur résilience. Elle est soutenue par les pouvoirs publics français et européens qui encouragent particulièrement les démarches collectives et s'appuient sur le monde de la recherche fondamentale, de la recherche appliquée, du conseil technique et sur la force de l'enseignement agricole. La technique de Protection Biologique Intégrée qui utilise des insectes pour lutter contre les ravageurs ou la certification « HVE – Haute Valeur environnementale » dans le vin en sont quelques exemples concrets.

Alimentation et gastronomie durables

L’alimentation durable s’impose comme un défi collectif mondial et les filières agroalimentaires françaises s’investissent pour le relever à travers des pratiques respectueuses de l’environnement ou la lutte contre le gaspillage alimentaire dès la phase de production.

La politique de l’alimentation définie par le gouvernement français vise notamment à promouvoir des productions et des choix alimentaires favorables pour la santé et respectueux de l’environnement tout en réduisant les inégalités d’accès à une alimentation de qualité et durable.

 

A slice of Roquefort cheese
Roquefort AOP
Grenoble Walnuts and Périgord Walnuts
Noix de Grenoble et du Périgord AOP
Voir la recette