TFM-Homard Bleu
ESSENTIEL
Fruits de mer

Homard bleu breton

Il est le roi des crustacés pour la plupart des gastronomes ! Comment pourrait-il en être autrement ?
Au-delà de son appétit vorace, de ses 10 pattes et 2 pinces, ce seigneur des côtes atlantiques affiche une chair ferme immaculée, légèrement nacrée même, aux délicates saveurs iodées.
De quoi inspirer de nombreuses recettes marines d’anthologie : thermidor, à l’armoricaine, bisque… Tout un programme ! 

Brittany
Région de production :
Bretagne

Ce qu'il faut savoir

Si la saison du homard bleu bat son plein de mars à mi-octobre, les Fêtes appellent immanquablement ce mets de choix.
Pêché de préférence au casier appâté, près des fonds accidentés des côtes atlantiques, ce crustacé doit afficher une taille réglementaire minimum pour être conservé et respecter ainsi le renouvellement des stocks.
Heureusement, le homard vit assez longtemps, de 6 à 10 ans, avant d’atteindre une taille de 30 à 50 cm et un poids de 500 g à… plusieurs kilos pour les plus costauds d’entre eux ! 

Les caractéristiques

A l'œil Un crustacé bien vivant, à la carapace bleu violacé tachetée, muni de ses dix pattes et deux pinces, de taille réglementaire (en France, le coffre doit au minimum mesurer 9 cm de long).
Au toucher Le homard bleu doit avoir du répondant, en particulier sa queue qui doit s’agiter violemment lorsqu’elle est saisie.
En bouche Une chair assez ferme aux saveurs iodées fines.

Nutrition et bienfaits

Le homard bleu est riche en protéines, sels minéraux et vitamines. 

Note de la rédaction

« Femelle ou mâle ? C’est là l’éternel dilemme à l’heure d’acheter votre homard bleu. La première a l’avantage d’être souvent plus riche en chair, mais elle est plus utile au renouvellement des ressources… »

Comment l'utiliser

A accorder avec

Avec des épinards, de l’orange, du curry, de la vanille, du cidre… Et dans le verre ? pensez Savennières ! 





Pain de Campagne
Pain de Campagne
Huile d’olive AOP Vallée des Baux-de-Provence
Huile d’olive AOP Vallée des Baux-de-Provence