ARTICLE

5 accords champagne et 2 astuces pour les menus de Fêtes !

Keda Black Par Keda Black, Rédactrice 08.01.2021
Champagne
Dans cet article
Champagne

Champagne

Vins et Spiritueux
Voir la fiche

Pas de table de Fêtes sans champagne, certes… Mais un mode d’emploi s’impose pour apprécier les bulles au meilleur de leur forme et imaginer des accords vraiment harmonieux. 

Accord n°1 : à l’apéritif 

Pour se mettre en bouche, privilégiez un champagne rafraîchissant, pur… Donc un « brut zéro dosage », également dit « non dosé » ou « brut nature », c’est-à-dire sans liqueur de dosage ajoutée. Idéal sur des toasts au saumon fumé ! 

Accord n°2 : avec les produits iodés 

Fruits de mer, crustacés, poissons… Misez sur un champagne blanc de blancs – exclusivement de chardonnay – d’un des terroirs de la célèbre Côte des Blancs, plutôt jeune de préférence. Sa vivacité, sa minéralité et sa finesse escorteront parfaitement le tempérament iodé des mets, sans les écraser. 

Accord n°3 : sur de la viande 

Oui, le champagne peut s’inviter sur une volaille, une dinde comme un chapon, et même d’autres viandes ! En fonction de la préparation, il faudra déboucher un champagne plus ou moins vigoureux et vineux… Plus le plat est puissant, plus le champagne doit l’être. Sur une volaille rôtie ? Une cuvée née d’un assemblage de chardonnay, de pinot noir et/ou de pinot meunier. Sur une viande rouge ou un gibier en sauce ? Mieux vaut gagner en intensité avec un champagne blanc de noirs, issu uniquement de cépages noirs (pinot noir et/ou pinot meunier).  

Accord n°4 : avec le fromage 

Les champagnes trouvent de superbes complicités avec de nombreux fromages… En particulier, ceux de 10 voire 15 ans d’âge ! Avec leur effervescence qui équilibre le gras du fromage, leur légère oxydation et leurs arômes automnaux, ils sont les meilleurs alliés des produits à croûte fleurie, un brie truffé ou un brillat-savarin par exemple. 

Accord n°5 : avec le dessert 

Dessert et champagne ne font souvent pas bon ménage, notamment les bulles et le chocolat. Mais, sur une création à base d’orange, pourquoi pas un champagne rosé, souvent porteur d’arômes d’agrumes dans sa jeunesse ? 

Astuces 

Choisir le bon champagne sur le bon plat est une chose, encore faut-il le servir correctement ! La bonne température ? Jamais en-dessous de 8°C, pour éviter de le durcir, de le figer et de le fermer. Le bon verre ? Ni flûte, trop étriquée, ni coupe, trop ouverte, mais un verre à vin pour une expression à la fois précise et généreuse ! 

Tabasco
Tabasco
Moutarde de Bourgogne IGP
Moutarde de Bourgogne IGP