Muscadet
ESSENTIEL
Vins et Spiritueux

AOP Muscadet

L’appellation d’origine protégée Muscadet est un vin blanc sec fin et fruité, traditionnel compagnon des plateaux de fruits de mer. La zone de production s’étend de l’Atlantique aux portes de l’Anjou et de la Loire à la Vendée.

Pays de la Loire
Région de production :
Pays de la Loire

Ce qu'il faut savoir

Le muscadet est le seul vin au monde issu du cépage melon de Bourgogne, croisement entre le pinot noir et un cépage aujourd’hui disparu, le gouais blanc. La vigne apparait en pays nantais dès le 1er siècle après JC et prend son essor avec le christianisme (le vin était utilisé lors des offices). Le nom de muscadet apparait en 1635 mais il faudra attendre la crise du phylloxera pour que la production se restructure et monte en qualité. Il s’agit d’ailleurs de l’une des plus anciennes appellations d’origine française, depuis 1937. Certains muscadets sont vinifiés sur lie, ce qui signifie qu’ils sont restés en repos sur les lies, levures qui servent à transformer le sucre en alcool, entre 6 et 24 mois, voire 48 pour certains. Ce contact donne au vin sa richesse aromatique, sa complexité, son gras, mais surtout son aptitude au vieillissement. La diversité du terroir du muscadet (grande variété de composition des sols et influence plus ou moins importante de l’océan), la vinification sur lie ou non et un élevage plus ou moins long permettent de créer une palette d’arômes très étendue.

Cette variété explique l’émergence des crus communaux, véritable aristocratie du muscadet, qui expriment l’excellence de leur terroir. Issus de parcelles sélectionnées et répondant à un cahier des charges exigeant (rendement limité, vignes de 6 ans minimum, récolte des raisins à maturité importante et élevage sur lie de 18 à 24 mois minimum), ces crus communaux sont structurés, élégants, complexes et d’un grand potentiel de garde. Ils rivalisent avec les plus grands crus de blancs et sont les parfaits compagnons de repas gastronomiques. Ils sont aujourd’hui au nombre de 10 : clisson (puissant et généreux), gorges (long en bouche, avec un élevage sur lie de 24 à 40 mois), Le Pallet (onctueux et gourmand), goulaine (harmonieux et élégant), château-thébaud (fin et végétal avec élevage sur lie de 36 à 48 mois), mouzillon-tillières (complexe et tendu), monnières-saint fiacre (charnu et d’une texture crémeuse), la haye-fouassière (élégant et expressif), vallet (riche et élégant), champtoceaux (soyeux et charnu).


 

Les caractéristiques

A l'œil jaune pâle aux reflets verts.
Au nez floral et fruité. Clisson : fruits cuits, fruits secs, coing, miel, agrumes mûrs. Gorges : mentholé, citronné, pierre à fusil, agrumes. Le Pallet : floral, fruité. Goulaine : fruits mûrs, fruits cuits, fruits secs, miel. Château-thébaud : arômes végétaux marqués, fenouil , réglisse, notes anisées. Mouzillon-tillières : agrumes, thym, poire pochée, épices douces. Monnières-saint fiacre : agrumes, fleur d’oranger, fruits exotiques, notes balsamiques comme la cire et le miel. La Haye-fouassière : menthol, fruits, fleurs. Vallet : arômes très marqués de fruits et de fleurs. Champtoceaux : fruits frais, agrumes, pêche, fleur d’oranger.
En bouche un vin frais et perlant, sec, avec des arômes de fruits blancs et une légère amertume due au cépage. Clisson : généreux, riche, concentré. Gorges : long en bouche, tendu. Le Pallet : gourmand, rond, chaleureux. Goulaine : harmonieux, jolie tension en fin de bouche. Château-thébaud : équilibré, tendu avec beaucoup de finesse et des finales légèrement salines. Mouzillon-tillières : beaux amers, trame tendue. Monnières-saint fiacre : charnu, texture crémeuse, subtile amertume, rafraîchissant en finale. La Haye-fouassière : tendu, élégant, pierreux et minéral. Vallet : riche, élégant, expressif.

Comment l'utiliser

Conserver un Muscadet

Le muscadet se boit dans les 2 à 5 ans, mais les meilleurs crus peuvent se conserver plus longtemps. Ainsi, les crus communaux peuvent se savourer dans leur jeunesse, mais aussi patienter en cave dix ans pour exprimer leur complexité et leur richesse.

Préparer et Servir un Muscadet

Servir entre 9 et 11°C. 12°C pour les crus communaux et méritent d’être ouverts 1 heure, voire rapidement carafés, avant d’être dégustés.

Déguster un Muscadet

Dans un verre ballon, on appréciera sa robe d’or vert très pâle et son parfum de fleurs blanches. On remarquera son arôme primaire de muscat, qui lui aurait donné son nom.

Les crus communaux méritent d’être ouverts 1 heure, voire rapidement carafés, avant d’être dégustés.

A accorder avec

Le muscadet est le compagnon idéal des huitres et des fruits de mer, mais il s’accordera aussi parfaitement avec l’anguille fumée, les sardines et le Curé Nantais, fromage de la région.

Les crus communaux accompagneront une cuisine plus travaillée, autour des produits de la mer, mais aussi les volailles crémées et les fromages affinés (chèvres secs, beaufort ou le curé nantais).

Tabasco
Tabasco
Huile d’olive AOP Vallée des Baux-de-Provence
Huile d’olive AOP Vallée des Baux-de-Provence