ARTICLE

La battle : bouchon de liège contre capsule à vis

Christelle Zamora Par Christelle Zamora, Rédactrice 11.08.2020
corks
Dans cet article
Cabernet d'Anjou

Les vins d’appellation d’origine protégée Cabernet d’Anjou
Vins et Spiritueux
Voir la fiche

Chinon on purple background

L’appellation d’origine protégée Chinon
Vins et Spiritueux
Voir la fiche

Le bouchon de liège resté un vieux monsieur très respectable dans le monde du vin. La capsule à vis est un jeune de plus en plus sûr de lui. Les voyages bousculent les barrières.  

Au début des années 2000, trois couples, un anglais, un néo-zélandais et un français se retrouvent dans un bistrot parisien. Ils commandent quatre vins. Trois sont bouchés avec du liège, le quatrième avec une capsule à vis. Surprise, l’un d’eux est bouchonné. Le Néo-Zélandais s’étonne que seulement un vin sur quatre soit bouché avec une capsule à vis. En Nouvelle-Zélande, le bouchon de liège est minoritaire. Les Anglais acquiescent, peu surpris. Sur le marché anglais, la capsule à vis, née à la fin des années 1960, est déjà tendance. Le Français sourit à chacun des trois pop du bouchon de liège. Ce qu’il aime, c’est ce bruit si particulier qui annonce la dégustation. Ce rituel le fait saliver. Quant aux défauts du vin, il faut savoir les débusquer. Deux univers se rencontrent, celui du Nouveau et de l’Ancien Monde. 

L’Ancien et le Nouveau Monde 

Vingt ans plus tard, les mêmes amis se retrouvent et constatent que les barrières sont tombées. Ces deux modes de bouchage ont chacun leur place dans le monde du vin. La qualité des bouchons de liège s’est améliorée et pour le Français, le bouchon de liège a une histoire plusieurs fois millénaire et mérite d’être défendu. Noble et naturel, il restera toujours l’apanage des grands vins. L’Anglais lui bougonne, dommage que même tous ces grands vins ne soient plus bouchés de liège, sauf ceux taillés pour la garde. Les Néo-Zélandais, pragmatiques, eux, se réjouissent, non seulement la capsule à vis n’empêche pas le vieillissement mais en plus, plus besoin de l’indispensable tire-bouchon, n’en déplaise aux Anglais qui l’ont inventé…  

Le Néo-Zélandais n’en démord pas : « La capsule à vis a gagné des parts de marché grâce à son prix, sa fiabilité et sa facilité d’utilisation et peut aussi permettre au vin de vieillir après la mise en bouteille.»  

Sur le même sujet

 
Have a few minutes?


Respond to our questionnaire!

A slice of Roquefort cheese
Roquefort AOP
Grenoble Walnuts and Périgord Walnuts
Noix de Grenoble et du Périgord AOP
Voir la recette