Graves
ESSENTIEL
Vins et Spiritueux

Graves AOC

Rouges, blancs secs ou moelleux, les vins de l’AOC Graves sont réputés pour leur élégance. Ils doivent leur typicité au sol, composés de graviers (graves) qui ont donné leur nom au vignoble.

New Aquitaine
Région de production :
Nouvelle-Aquitaine

Ce qu'il faut savoir

Considéré comme le plus ancien vignoble du Bordelais, le graves s’est développé notamment grâce aux Anglais. Le mariage d’Aliénor d’Aquitaine avec le roi d’Angleterre Henry II en 1152 a intensifié les échanges commerciaux entre Bordeaux et Londres. Très vite, les vins rosés produits dans la région, alors appelés clarets, rencontrent un grand succès à l’export pour leur fraicheur et leur vivacité. Peu à peu de grands domaines se constituent, produisant des vins de qualité et fin XVIIIe, les vins de Graves dominent le marché français, anglais et d’Europe du Nord. L’AOC est attribuée en 1937. Mais les maladies du XIXe siècle et les gelées de l’hiver 56 mettent à mal le vignoble, qui ne retrouve son essor économique que dans les années 70.
La région doit son nom au sol composé de graves (graviers), qui reposent sur des sols pauvres, bien drainés. Ces pierres réfléchissent le soleil et redistribuent la chaleur aux vignes, assurant une plus grande maturation des raisins. Le climat, sous influence océanique, est doux et tempéré. L’aire de production donne naissance à des graves rouges, graves blancs (secs) et graves supérieures, qui sont des vins blancs moelleux voire liquoreux. Les rouges sont majoritairement issus de merlot, auquel s’ajoutent cabernet France et cabernet-sauvignon. Quant aux blancs, c’est le sémillon qui domine dans leur composition, complété par le sauvignon et pour les graves supérieures, la muscadelle. Pour obtenir cette dernière appellation, les raisins doivent être récoltés à surmaturation, par tries successives.

Les caractéristiques

A l'œil Robe foncée, entre rubis et pourpre Blancs : Or pâle à reflets verts ou jaune pâle à reflets or
Au nez Rouges : violette, avec une note de fumée caractéristique, mais aussi fruits rouges, épices, moka Blancs : pamplemousse, fruit de la passion, fleurs blanches, cire d’abeille Graves supérieures : agrumes, zestes confits, pêche
En bouche Rouges : souple, riche, arômes de mûre. Equilibre entre puissance et rondeur. Blancs : puissant, rond et vif Graves supérieures : rond et dense, sucrosité équilibré par une légère acidité et une finale fraiche

Note de la rédaction

« Le classement des Grands Crus de 1855 ne comptait qu’un seul graves, le château Haut-Brion. A la demande du Syndicat de défense de l’appellation des Graves, l’Institut national des appellations d’origine (INAO) procède en 1953 à une révision du classement, avec 16 crus distingués, qui reçoivent en 1987 l’AOC Pessac-Léognan. »

Comment l'utiliser

Conserver Graves AOC

5 à 15 ans pour les rouges
1 à 5 ans pour les blancs
2 à 5 ans pour les graves supérieures

A accorder avec

Salé : rouges : viandes rouges, gibier à plume, cèpes, canard, agneau
Blancs : escargots en persillade, viandes blanches en sauce à la crème, coquilles St Jacques, moules
Graves supérieures : foie gras, plat sucré-salé







Salade verte
Salade verte
Moutarde de Bourgogne IGP
Moutarde de Bourgogne IGP