Bandol
ESSENTIEL
Vins et Spiritueux

AOC Bandol

Réputée pour ses vins rouges de garde, puissants et charpentés, l’AOC bandol produit également des rosés et des blancs très aromatiques, entre terre et mer.  

Provence-Alpes-Côte d'Azur
Région de production :
Provence-Alpes-Côte d'Azur

Ce qu'il faut savoir

Les vignes étaient déjà présentes dans la région au VIIe siècle avant notre ère, comme en attestent des vestiges retrouvés à l’emplacement de l'antique port de Tauroeis, dans la baie de Sanary-sur-Mer. Le vin produit alors voyage bien et l’ouverture sur la mer facilite son commerce, qui se développe au Moyen-Age. Le bandol connait son apogée au XIXe siècle, mais le phylloxéra frappe la vigne et les viticulteurs travaillent sur les cépages pour reconstituer le vignoble. Le mourvèdre, cépage traditionnel du terroir, va permettre sa renaissance, couronnée par l’AOC en 1941. 

Le vignoble est étagé en terrasses, entre terre et mer, sur des sols pauvres et arides qui concentrent les arômes. L’ensoleillement est exceptionnel, tempéré par l’influence maritime qui évite les écarts de température importants. Le cépage emblématique est le mourvèdre, qui donne naissance à des vins puissants et de longue garde. Il est utilisé pour les rouges et rosés de l’appellation, comme le grenache (qui apporte de la générosité) et le cinsault (pour la finesse). Les rouges, fleurons de l’AOC bandol, représentent un tiers de la production, derrière les rosés (environ 60 %). Les blancs, qui ne représentent que 5 % des vins produits, sont issus de Clairette, Ugni blanc et Bourboulenc. 

Les caractéristiques

A l'œil Rouge : robe pourpre dans sa jeunesse, grenat en vieillissant Rosé : robe pâle, délicatement saumonée Blanc : jaune paille clair
Au nez Rouge : fruits rouges et noirs et, en vieillissant, sous-bois, truffe Rosé : fruits rouges ou pêche-abricot et parfois, selon les terroirs, fenouil et marjolaine Blanc : fruité (pamplemousse, fruits secs) ou floral (fleurs blanches et jaunes)
En bouche Rouge : tanique, qui s’arrondit avec les années. Notes de réglisse, cannelle et truffe. Rosé : léger et frais, mais structuré grâce au mourvèdre Blanc : attaque fraiche, arômes complexes (fleurs blanches, agrumes, fruits du verger ou exotiques…)

Comment l'utiliser

Conserver un AOC Bandol

Rouge : peut se boire dans sa jeunesse, mais potentiel de garde important (10/15 ans et plus) 
Rosé : se boit jeune, mais potentiel de garde grâce au mourvèdre 
Blanc : 1 à 3 ans 

Préparer & Servir AOC Bandol

17-18 °C pour les rouges 
8 à 10 °C pour les rosés 
8 à 11 °C pour les blancs  

Déguster AOC Bandol

Dans des verres ballons. 

A accorder avec

Gibier, daube, agneau grillé, fromage de chèvre, truffe, gâteau au chocolat pour les rouges 
Bouillabaisse, soupe de poisson, gambas et rougets grillés, pour les blancs 
À l’apéritif avec des olives, anchoïade, pissaladière, poisson, fromages pour les rosés 







PDO Espelette Pepper
Le piment d’Espelette AOP
White Garlic
Ail blanc de la Drôme IGP
Voir la recette