Montbeliard Sausage
ESSENTIEL
Produits carnés

Saucisse de Montbéliard IGP

Élaborée en Franche-Comté, dans l’est de la France, depuis le Ier siècle avant J.C., la saucisse de Montbéliard a depuis conquis le monde entier. Et pour cause ! Forte d’une IGP obtenue en 2013, cette salaison réalisée exclusivement à base de viande de porc, parfumée au poivre et au cumin, mise en boyau naturel et fumée lentement au bois de résineux offre un délicieux parfum d’épices et de fumaison, ainsi qu’une texture à la fois ferme et juteuse. À part.

Bourgogne Franche-Comté
Région de production :
Bourgogne Franche-Comté

Ce qu'il faut savoir

N’est pas saucisse de Montbéliard qui veut ! Des traditions séculaires et une IGP veillent aux grains. À commencer par la qualité de la viande utilisée : des porcs français, élevés au petit-lait, selon un cercle pour le moins vertueux. Celui de vaches se nourrissant d’herbes fraîches des pâturages aux beaux jours et de foin en hiver, qui produisent du lait à fromages, dont le caillage donne un liquide ou lactosérum très riche, alimentant à son tour les cochons, à l’origine du fumier utile pour fertiliser les… prairies. La boucle est bouclée. La viande issue de ces bêtes est alors triée, afin d’obtenir un mélange de maigre et de gras de porc, puis assaisonnée, essentiellement de sel, poivre et cumin. Hachée grossièrement et malaxée, cette préparation est ensuite embossée, c’est-à-dire introduite dans des boyaux naturels non colorés qui, fermés en les tournant, donnent des chapelets de saucisses. Il ne reste plus alors qu’à les fumer, lentement et uniquement à partir de sciure et de bois de résineux brulés naturellement…

Les caractéristiques

A l'œil Une couleur ambrée, entre le brun et le doré, pas vraiment homogène ; et une forme légèrement courbe.
En bouche Une certaine fermeté et une jutosité très appréciable, développant encore davantage les saveurs à la fois épicées et fumées de la saucisse de Montbéliard IGP.

Note de la rédaction

« À l’époque romaine, les fumoirs de la future Franche-Comté faisaient déjà parler d’eux. César lui-même vantait déjà les salaisons de la région ! »

Comment l'utiliser

Conserver la Saucisse de Montbéliard IGP

Au réfrigérateur, jusqu’à la date limite de consommation indiquée sur l’emballage, mais aussi au congélateur pour une conservation beaucoup plus longue, avant comme après cuisson.

Préparer la Saucisse de Montbéliard IGP

La saucisse de Montbéliard ne se pique pas avant d’être cuite, au risque de diluer ses parfums.

Usage de la Saucisse de Montbéliard IGP

Si elle se cuit le plus souvent dans une eau frémissante, durant 20 à 25 minutes, après un démarrage à froid ; la saucisse de Montbéliard peut aussi être préparée à la vapeur, en papillote, au four ou sous les braises, voire au barbecue, une fois cuite à l’eau.

A accorder avec

Avec des choux, des carottes, des lentilles, des pommes de terre, du comté… Et pour le vin, place au rouge : un Côtes du Jura, un Coteaux du Lyonnais ou encore un Côte du Rhône.







Salade verte
Salade verte
Bœuf Blond d’Aquitaine Label Rouge
Bœuf Blond d’Aquitaine Label Rouge