Jambon
ESSENTIEL
Produits carnés

Jambon cuit supérieur Label Rouge

Labellisé fin 2018, le jambon cuit supérieur n’en a pas que le nom. Il se caractérise essentiellement par la qualité des porcs utilisés, eux aussi Label Rouge, ainsi qu’une fabrication à partir de jambons frais sélectionnés. Au final, avec ou sans couenne, aux herbes ou pas, fumé ou non, un authentique goût de cochon !

Ce qu'il faut savoir

Derrière l’appellation jambon cuit se cache une grande famille de produits. Dans cette offre pléthorique, le Label Rouge permet d’y voir plus clair. Et ce, dès la sélection des matières premières. Seuls les porcs issus de Label Rouge sont autorisés ; et encore, après tri. La viande est ensuite travaillée fraîche, au plus tard 4 jours après abattage, afin de conserver toutes ses qualités. Suivent le désossage ; le saumurage, au gré d’une liste restreinte d’ingrédients ; le malaxage ; la cuisson ; fumage, le cas échéant, au bois naturel non traité, s’il vous plaît ; le refroidissement ; le tranchage, au besoin ; et, enfin, le… conditionnement, après vérification de l’aspect visuel des jambons.

Les caractéristiques

A l'œil Une couleur rose mat, assez homogène. Pas de trous, de grosses nervures ni de gras accumulé çà et là.
En bouche Une texture légèrement fibreuse et tendre, ainsi qu’un goût typique de viande de porc.

Nutrition et bienfaits

Riche en protéines, le jambon cuit supérieur se révèle assez pauvre en glucides et lipides par rapport aux autres charcuteries.

Comment l'utiliser

Conserver le Jambon cuit supérieur Label Rouge

Au réfrigérateur, jusqu’à sa date limite de consommation. Mais, une fois l’emballage ouvert, il se garde 3 jours grand maximum.

Préparer le jambon cuit supérieur Label Rouge

Pour une recette froide, n’hésitez pas à sortir le jambon du réfrigérateur 30 minutes avant. Il révèlera davantage ses saveurs.

Utiliser le jambon cuit supérieur Label Rouge

Contre toute attente, il se cuit ! En dés, dans une quiche ou une farce ; en tranches, autour d’endives au jambon… À part cela, il se travaille bien sûr au naturel, notamment dans le fameux « jambon-beurre », mais aussi dans une salade de pâtes ou de riz…

A accorder avec

Avec des fromages comme l’emmental ou la raclette, différents pains, des salades au caractère bien trempé... Et dans le verre, va pour un Régnié !







Chou de Savoie
Chou de Savoie
Beurre AOP Charentes-Poitou
Beurre AOP Charentes-Poitou