Truite
ESSENTIEL
Fruits de mer

Truite française

Très populaire en France, la truite y est la vedette de l’aquaculture, notamment en version bio. La trutticulture est ici extrêmement encadrée pour garantir un élevage responsable et de qualité.

Hauts-de-France
Région de production :
Hauts-de-France

Ce qu'il faut savoir

La truite est un poisson d’eau douce carnivore, de la famille du saumon. La totalité des truites commercialisées en France aujourd’hui sont d’élevage car la truite sauvage est protégée et interdite à la vente. La France est l’un des principaux pays de trutticulture en Europe et le premier producteur européen de truite certifiée « AB ». La truite représente la première espèce de poisson élevée en France. Deux espèces se retrouvent en majorité sur nos marchés : la truite arc-en-ciel (Oncorhynchus mykiss) et la truite fario (Salmo trutta fario). Le CIPA (Comité Interprofessionnel des Produits de l’Aquaculture) a engagé une démarche associant les consommateurs, l’ensemble des acteurs de la filière (producteurs, industriels, distributeurs) et le WWF, afin de garantir la qualité et la durabilité des élevages français.
On considère que la truite est présente en Europe depuis le retrait des glaciers, il y a 10 à 120 000 ans. Elle a longtemps été le poisson le plus consommé du continent. En 1866, deux pêcheurs vosgiens inventent la reproduction des truites en captivité car la truite, trop populaire, est victime de son succès et se raréfie. Mais c’est au Danemark que commence la trutticulture à grande échelle, au XIXe siècle. La truite arc-en-ciel, originaire d’Amérique du Nord, est alors introduite en Europe car mieux adaptée à l’élevage. Elle devient largement majoritaire en France (96 % de la production), devant la truite fario, qui y est l’espèce autochtone. Vers 1960, l’aquaculture se développe dans le monde avec l’invention des granulés pour nourrir les poissons (à la place des déchets de poissons) et une plus grande maitrise des cycles de reproduction.

Les caractéristiques

A l'œil Peau argentée, chair blanche à rosée.
En bouche Chair comparable à celle du saumon, moins grasse.

Nutrition et bienfaits

Considéré comme un poisson semi-gras, la truite est riche en protéines complètes et excellente source d’oméga-3, de vitamines B6 et B12 de phosphore et de sélénium.

Note de la rédaction

« La truite de mer ou truite saumonée, est une truite élevée d’abord en eau douce puis en eau de mer, dans des casiers. »

Comment l'utiliser

Préparer & Servir Truite française

Moins grasse que le saumon, la truite se prête à de nombreuses préparations. On la trouve entière, prête à cuire, ou en portions. Elle peut être consommée crue en ceviche ou en tartare. Elle peut être poêlée, pochée, grillée, cuite au four ou au barbecue. On la trouve également fumée, en alternative locale au saumon. Ses œufs, un peu plus petits que ceux du saumon, sont également commercialisés.

A accorder avec

Ail, paprika, amande, aneth
Boisson : alsace riesling AOC, chablis AOC, chassagne-montrachet blanc AOC







Graine de sésame
Graine de sésame
Magret de canard fermier des Landes
Magret de canard fermier des Landes