Victoria Ananas
ESSENTIEL
Fruits & Légumes

Ananas Victoria

Découvert par Christophe Colomb à la fin du XVe siècle, l’ananas est aujourd’hui l’un des meilleurs ambassadeurs de La Réunion. Et pour cause ! Fort de son label rouge obtenu en 2006, le « Queen Victoria » livre au bout de 14 mois minimum des parfums entêtants, ceux d’une chair jaune, ultra tendre. Un fruit d’exception !

Ce qu'il faut savoir

C’est à l’est et au sud de La Réunion, à plus de 9.000 km de Paris, que se concentrent les producteurs d’ananas Victoria. Là, à moins de 1.000 mètres d’altitude, au ras de sols soigneusement ameublis et bien ensoleillés, les fruits poussent lentement, très lentement… Environ 14 à 20 mois s’écoulent de la plantation à la récolte. Cueillis à maturité et soigneusement conditionnés, les ananas Victoria sont ensuite acheminés par avion vers les principaux marchés clients, en moins de 24 heures. Ceci, afin de conserver toute leur fraîcheur et d’attirer en un clin d’œil, d’octobre à février surtout, les amateurs de cette variété petite certes mais ô combien savoureuse…

Les caractéristiques

A l'œil Une taille menue et une grande couronne bien verte, sans meurtrissures.
Au nez Un parfum doux, frais, surtout pas lourd… C’est le signe d’une sur-maturité !
En bouche L’ananas Victoria se caractérise par une chair tendre, aux saveurs sucrées.

Nutrition et bienfaits

L’ananas Victoria n’en manque pas. Loin de là ! Riche en vitamine C et en manganèse, il booste l’organisme et permet de réduire la perte de densité osseuse. Mieux, ses acides organiques naturels aident à la digestion.

Note de la rédaction

« Victoria, ce nom ne vous dit rien ? Depuis son Angleterre natale, la reine elle-même en était fan. D’où, paraît-il, l’appellation donnée à cet ananas de La Réunion ! »

Comment l'utiliser

Conservation

Quelques jours, à l’air ambiant et pas au frigidaire s’il vous plaît !

Préparation

Avant toute chose, l’ananas Victoria doit être pelé. Pour cela, rien de plus simple : couchez-le, retirez sa couronne et sa base à l’aide d’un grand couteau, posez-le debout et, votre lame toujours en main, épluchez-le, de haut en bas, en veillant à conserver le plus de chair possible.

Utilisation

Côté pâtisserie, dans une salade de fruits, en tartelette, en sorbet, voire givré comme le citron, ou simplement rôti au four avec un caramel à la vanille. Côté cuisine, il adoucit les currys et caris d’ailleurs, au poisson comme à la viande.

A accorder avec

Avec du lait de coco, du basilic, de la vanille, un filet mignon de porc, du jambon de Bayonne, un blanc de volaille, d’autres fruits comme la pomme Granny Smith, la mangue… De quoi autoriser quelques accords mets-vins, notamment un Saint-Joseph blanc pendant le repas ou, en fin, un Muscat du Cap Corse, voire un rhum arrangé, histoire de rester dans le ton !



Salade verte
Salade verte
Bœuf Blond d’Aquitaine Label Rouge
Bœuf Blond d’Aquitaine Label Rouge