Bulots
ESSENTIEL
Fruits de mer

Bulot de la baie de Granville IGP

Victime de son succès, le bulot a bien failli disparaitre. Mais les pêcheurs de la baie de Granville ont su préserver ce mollusque savoureux grâce à une pêche raisonnée, consacrée en 2017 par le label MSC et en 2019 par l’IGP.

Normandy
Région de production :
Normandie

Ce qu'il faut savoir

Issu de l’espèce «Buccinum undatum», l’IGP Bulot de la baie de Granville apprécie particulièrement les mers froides. La baie de Granville lui offre un environnement privilégié, notamment grâce aux eaux fraiches de la Manche et à l’absence de fonds vaseux, qui peuvent donner un mauvais goût à la chair de ce mollusque. Les forts courants et l’amplitude importante des marées assurent une qualité d’eau excellente.
Le bulot n’a pas toujours été aussi populaire qu’aujourd’hui et a longtemps été cantonné au rôle d’appât pour la pêche des terre-neuviers. Mais dès les années 1990, il devient un incontournable des plateaux de fruits de mer et des apéros, ce qui conduit à une surconsommation. Les pêcheurs de bulots de la baie de Granville, qui représentent alors 90 % de la production, se mobilisent pour préserver cette ressource en péril. Des quotas sont mis en place, une taille minimum est fixée, la pêche ne se fait plus le week-end et en janvier, période de reproduction… Résultat : l’écolabel MSC de pêche durable est attribué au bulot de la baie de Granville fin 2017 et l’IGP en 2019. La pêche du bulot est faite au casier : c’est une technique non intrusive pour le bulot, qui est collecté en douceur. Il est ensuite remonté à bord, trié (les bulots de moins de 47 mm sont remis à la mer) et stocké dans des caisses ajourées, les « grêles ».

Les caractéristiques

A l'œil Coquille beige, avec des nuances verdâtres à brun foncé dues à la présence de micro algues à sa surface. Chair ivoire (signe de fraicheur).
Au nez Parfum frais et iodé, saveurs d’algues et de noisette.
En bouche Texture tendre et saveurs iodées, avec une pointe de noisette.

Nutrition et bienfaits

Peu calorique, le bulot est riche en protéines de bonne qualité, pauvres en lipides et glucides. Il est également source d’iode, magnésium, sélénium, vitamine B12 et d’acides gras oméga-3.

 

Comment l'utiliser

Préparer & Servir Bulot de la baie de Granville IGP

Achetés crus, on les fera tremper 1 heure dans de l’eau froide puis on les rincera abondamment. Ensuite, on les fera cuire 10 à 12 minutes dans de l’eau salée (départ eau froide), avec des aromates puis on les laissera refroidir dans ce bouillon avant de les égoutter. Il ne faut pas trop les faire cuire pour éviter de les rendre caoutchouteux. On les sert dans leur coquille. Ensuite, il suffit de sortir le mollusque grâce à un pic adapté (un cure-dent fait l'affaire) et d'ôter l'opercule, non comestible.

A accorder avec

Boissons : bourgogne vezelay AOC, muscadet sur lie AOP, cour-cheverny AOP blanc.







King Scallop
Coquille Saint-Jacques de Normandie Label Rouge
Olive oil and blue background
Huile d’olive AOP Vallée des Baux-de-Provence
Voir la recette